C'est juste ça que tu mérites.

La saison du rhume est officiellement commencée ! Moi qui avait été épargnée l'année dernière, voici que j'ai les deux pieds (ou les deux narines, si tu préfères) drette dedans. C'est pas ça qui va m'empêcher de t'envoyer mes meilleurs souhaits du nouvel an pour autant.




Si je fais un retour sur les douze derniers mois, j'me rends compte qu'il s'en est passé des affaires. J'ai commencé 2019 avec le coeur brisé pis étrangement, j'me suis jamais sentie aussi aimée. C'est pour ça que mon premier souhait pour toi, c'est d'avoir un entourage aussi fabuleux que le mien, pis c'est de calibre olympique, crois-moi. Des amis qui divisent les peines en multipliant les plaisirs, c'est la plus belle richesse que la vie m'a offerte. Des gens qui te prennent comme tu es, avec tes hauts et tes bas, tes forces et tes faiblesses pis qui te complètent et te supportent quand t'arrives à peine à te tenir debout, ça rend l'existence beaucoup plus légère (pis en ce moment, j'ai un peu le moton, merci d'être dans ma vie mon ami).


En second lieu, j'te souhaite la santé. Mes petites mésaventures récentes m'ont fait constater qu'on tient trop souvent ça pour acquis, la santé (by the way ma p'tite patte est toute guérie, si tu te demandais (parenthèse dans une parenthèse, merci Marquis pour les bonbons, c'est bon bon !)). C'est peut-être parce que les années filent, mais c'est quand même pas pire appréciable quand la machine qu'on habite tient la route. Quel véhicule incroyable quand même, le corps humain... Le moteur roule 24/7/365, on se malmène trop souvent pis pourtant, ça marche encore. J'te souhaite donc que ça continue de bien fonctionner, pis pour longtemps à part de ça.




J'te souhaite aussi de t'accomplir pis si c'est pas déjà fait, de trouver quelque chose qui t'allumes, qui te fait vibrer pis qui te force à te dépasser. Je te souhaite d'avoir un feu intérieur assez puissant pour faire rouler ta locomotive à toute allure. Les lundis matins sont beaucoup moins pénibles quand on a sincèrement envie de se défoncer. Que ça soit un loisir ou une profession (yé jamais trop tard pour changer ce qui nous déplaît), j'aimerais que tu trouves quelque chose qui te stimule pis qui te donne envie de mordre dans la vie à pleines dents.


Encore cette année, j'te souhaite de pardonner. Peut-être que je vais te le souhaiter encore l'année prochaine, j'y tiens. J'te souhaite de t'ouvrir sur le monde, d'aller de l'avant pis d'arrêter de traîner un poids inutile. Laisse couler, tu avanceras plus vite sans la grosse roche qui te pèse sur le coeur.




Finalement, j'te souhaite d'arrêter d'avoir peur. J'te souhaite d'avoir le courage d'affronter tout ce que la vie t'envoie et de le faire dignement. Que t'aies la frousse ou pas, ça changera rien. Retrousse-toi les manches pis fonce, empêche-toi jamais de faire quelque chose par crainte d'échouer. Ne pas essayer, c'est perdre d'avance. Qu'est-ce que tu risques? Malgré toutes les épreuves que tu dois subir, y'a toujours des petites merveilles à portée de main, faut juste pas se laisser bloquer la vue par un voile noir. Aweille, tiens-toé drette pis marche.


En te souhaitant la meilleure année qui soit, je t'envoie plein plein plein d'amour. C'est sincère, j'espère que tu ressens la vague que je t'envoie. Le soir du jour de l'an, poppe-toi une bonne bouteille de bulles à ma santé, pis apprécie le moment! Cheers!




© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's