Nelligang

Y'a un an et demi, je t'avais présenté l'équipage de mon grand vaisseau d'or. J'me suis dit aujourd'hui qu'il serait peut-être temps de refaire le tour, parce que le team a un peu changé. C'est pas qu'on est pas bien au Nell, c'est juste que les temps changent, que les gens changent et surtout, qu'ils vivent leur vie. Ça implique malheureusement qu'on doive parfois se séparer, laisser aller les gens qu'on aime. Anyways, le Nell, c'est pas une prison, c'est plutôt un tremplin. Faut pas être triste de voir partir des gens vers d'autres horizons, il faut se dire que ça laisse de la place pour des nouveaux visages tout aussi lumineux.



Pour faire ça drôle, j'va nous transformer en thugs. On va simuler que la crew du Nell est un gang de mafieux (douteux, j'en conviens), je vais nous réinventer comme si on était tous des gangsters.


Le clan a beau changer un peu, y'a deux personnes qui ne bougent pas. Mes boss. Don Jonathan et Mamma Mélanie. Ça serait bien maudit s'ils décidaient de nous laisser, parce qu'avec le temps, ils sont un peu devenus comme nos seconds parents, les familles italiennes mafieuses sont tissées serré. Tsé, tes parents, tu veux suuuuurtout pas les décevoir. Ils t'aiment, pis tu veux que ça reste de même, surtout quand tu sais qu'ils pourraient te faire disparaître en un claquement de doigts. Y'a rien de pire que de ressentir leur déception, ça te fait mal en dedans pis ça fouette plus qu'un gun sur la tempe (okay sûrement pas, mais pour les besoins de mon récit du jour, on va faire comme si). C'est eux qui font qu'on veut tous faire nos preuves. On veut tous trouver le chemin qui prouvera qu'on est l'enfant le plus loyal du clan parce qu'on espère secrètement hériter un jour de la business familiale.



Dans notre team de fin de semaine, y'a une grande dame qui brille comme un éclair dans une ruelle sombre. Madame Couteau, yo. Sous ses airs angéliques et son teint de porcelaine se cache une créature un peu piquante. Faut pas la faire chier, ohhhhh non. Sinon tu vas pouvoir constater que ton espérance de vie est en chute libre pis qu'il t'en reste pas long. Son nom, c'est pas juste une légende, c'est ELLE la légende. D'ailleurs, si tu veux la voir dans ses temps libres, elle sera sûrement en train de péter des tires dans le parking de place fleur de pisse (okay, je voudrais pas la mettre dans la merde alors je précise ici que c'est de l'humour ! Les pneus qu'elle crève, c'est plus à place Laurier, elle a quand même un peu de classe. Okay bye).


Bas, le fin stratège. Y'a toujours un enfant qui a plus de brain que les autres dans une famille (haha !). C'est lui qui est en charge de l'élaboration des plans d'actions. Il connaît tout le monde et son réseau s'étend jusque tard dans la nuit. Il collecte l'information discrètement, ses tentacules sont longues, tu n'y échapperas pas. Si tu viens foutre la merde en espérant qu'il ne te retrouvera pas, t'es dans le champ mon gars. Tu peux toujours courir, il sait déjà où tu t'en vas. J'dis ça pis je dis rien, mais c'est le seul qui est capable de comprendre la complexité du mécanisme de fabrication des bombes artisanales, c'est toujours pratique d'avoir ça dans son team quand vient le moment d'en désamorcer une.



François le digne (pardonne-moi de jouer ainsi avec ton nom), l'assistant silencieux. Faire disparaître les problèmes efficacement, sans que personne ne s'en apperçoive, c'est son affaire. Jamais un mot plus haut que l'autre, il a pas besoin de parler pour se faire respecter. En dire moins, en faire plus, c'est sa devise. D'ailleurs, si je m'étendais plus largement sur le sujet, je risquerais de brûler sa couverture...


FD (à prononcer effedi). Ambassadeur séduisant, il ne donne pas sa place pour amadouer rapidement les clients aux goûts luxueux. Il a de la verbe, c'est lui qu'on envoie dans les soirées haut de gamme, ça paraît toujours bien. Y'en a qui disent qu'il peut lire tes secrets enfouis le plus profondément avec ses yeux laser bleus. Mythe ou réalité?!


Audrey, c'est la femme aux milles projets. Elle travaille également au Maelstrom et est en train de se partir sa propre entreprise de vinyles. C'est pratique d'avoir accès à un front, ça nous permet de blanchir nos revenus sans nous faire prendre. Elle s'affiche comme végane accomplie, mais nous autres on le sait que si elle ne mange pas d'animaux mort, c'est parce qu'elle préfère la chair humaine (OMG j'espère que tu vas me pardonner celle-là c'est déguelasse!). Ça nous en prenait une capable de faire disparaître un corps rapido-presto, faque c'est ça.



Lilian, c'est notre nouveau cheval de course. Tu vas comprendre à son accent qu'on a étendu notre réseau jusque dans le sud de la France. On a des visions internationales pour nos affaires, on peut pas s'empêcher de vouloir conquérir le monde, kessé tu veux. Ça nous prenait un représentant européen, pis on a déniché le plus costaud. On raconte qu'il est fort comme pas deux, mais qu'il n'utiliserait sa force qu'en cas d'extrême nécessité, préférant le calme à la violence. Ça devrait bien se passer si tu restes poli.


Alexe, c'est notre nouvelle pouliche. Tu peux la voir aussi au café St-Henri. Ça a beau être notre acquisition la plus récente, elle a déjà fait ses preuves dans la crew, tu viendras voir ça. On raconte que chaque tatouage qui orne son corps est le rappel d'un conflit qui s'est mal terminée... pour ses adversaires. On voudrait surtout pas se la mettre à dos, raison de plus de l'avoir dans notre clan, on est safe.



Finalement, y'a moi. La Serveuse du Nelligang. J'ai toujours un sourire dans la face, jusqu'à temps que j'en aie pu. J'en ai vu d'autres, y'a pu rien qui m'fait peur. J'en ai mangé des coups durs, ça a endurci ma cuirasse. Je porte d'ailleurs fièrement mes cicatrices, chacune d'elle est un trophée, le vestige d'une épopée, une victoire. J'suis une vieille de la vieille malgré mon âge, on apprend pas à un vieux singe à faire la grimace (d'ailleurs, j'en fais des solides). Je pardonne une fois, mais pas deux. Fool me once, shame on you. Fool me twice, shame on me. J'me fie à mon instinct, il ne m'a jamais déçu.


J'ai fait le tour de ma gang de gangsters. Maintenant que tu les connais tous, oublie pas qu'on sait où tu habites pis qu'on te watch. Fais rien qu'on ferait pas, okay?











© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's