Pic-saoul le gratteux.



T'as pas une cenne. Le premier du mois s'en vient et il traîne avec lui tous les comptes qui viennent avec. Même si t'es ben au courant que ta ceinture est serrée jusqu'au dernier trou pis que t'étouffe, comble de malheur, t'as pogné la grande soif. C'est peut-être parce que ton porte-feuille est à sec que ta bouche a suivi le même mouvement. On le sait tous les deux que c'est pas ta décision la plus sage considérant l'état de tes finances, mais t'as décidé de sortir quand même. Tu t'es dis qu'à défaut d'être riche, t'aurais du fun à soir, pis le fun, c'est quand même une pas pire richesse en soit (j'sais ben que t'as pas besoin de sortir ni de boire de l'alcool pour avoir du fun, mais là c'est le sujet d'mon billet du jour faque fallait ben que j'trouve une façon d'introduire le concept, juge-moi pas).


J'me suis dit que j'allais être smatte avec toi pis que j'allais te donner les meilleurs trucs pour économiser dans un bar. Y'a peut-être un morceau de ma formule d'aujourd'hui qui va me permettre de te voir la face prochainement, faque why not. Ça fait un bout que j't'ai pas fait de petit top ten, j'm'ennuyais presque. GO !




1. Start-toi à la mitaine. Tu vas rejoindre tes chums au bar dans la soirée ? Invite-les à venir te rejoindre chez toi à la place, pis faites vous un pré-drink. Si ta visite est aussi bien élevée que la mienne, tout le monde va arriver avec une bouteille de vin, du fort ou d'la bière pis comme c'est toi qui reçois, fort probable que tes potes vont partager leur butin comme cadeau d'hôte. Bon. C'est gratteux en viarge de boire sur le bras d'tes chums, j'en conviens. Mais l'idée de ce billet est justement d'être radin, d'en avoir le plus que tu peux pour le moins que t'as. À défaut d'avoir d'la booze à partager, arrange-toi pour passer au dep te pogner quelques sacs de chips on the side, ça fera toujours ben ça de pris, pis ça devrait pas te ruiner.


2. Choisis un bar qui coûte pas trop cher. J'veux pas basher personne, mais on s'entend tous pour dire qu'il y a des places qui sont moins chérantes que d'autres. Par exemple, essaie d'éviter les places qui chargent un prix d'entrée, ça te fera déjà ça de plus dans tes poches. Y'a aussi des endroits qui sont réputés pour avoir la bière la plus chère en ville, des "trapes à touristes", faque va pas là.



3. Fais-toi un ami barman. Sors dans son bar à lui. Y'a de fortes chances qu'il t'offre un petit quelque chose pour te remercier d'avoir apporté toute ta gang (encore faut-il que ta gang soit pas un regroupement de sauvages) dans son établissement plutôt qu'un autre. Pis si la personne qui te sert est ton ami, tu seras également plus à l'aise de lui poser des questions sur les spéciaux en cours.


4. Justement, demande quels sont les produits en rabais. Chaque place a ses deals, pis ça change selon le jour de la semaine ou l'heure. Profites des offres, elles sont là pour toi. En plus, si t'es comme moi pis que tu sais jamais c'que tu veux, ça va simplifier ta décision, Le temps, c'est d'l'argent?



5. Si t'es un fan de cocktail, prends-toi des doubles. Souvent, un drink double est à peine quelques dollars de plus que le simple. C'est pas long que tu rentres dans ton cash, si t'es capable de pas te le siffler en 3 secondes évidemment. Si t'es en gang et que tu bois d'la bière, propose à tes chums de commander au pichet. Mine de rien, plus les formats sont grands, plus tu économises à la gorgée. Encore faut-il s'entendre sur le contenu du contenant, mais c'est un moindre mal rendu là.


6. Apporte-toi juste ce que tu peux te permettre de dépenser. Bon, déjà que tu serais mieux de pas dépenser pantoute parce que t'es broke, aussi ben de pas sortir avec un brun dans tes poches pis de risquer de le floaber au complet une fois que t'auras quelques verres derrière la cravate. Fais ça honnête là, essaye pas de te mentir en te disant que tu vas passer la nuit dehors pour 10$, c'est pas réaliste. Faut pas se leurrer, estime ça avec ton gros bon sens. Tu peux aussi te préparer un backup de survie, que tu rangeras dans une autre poche pour les cas spéciaux. Juste le fait de changer de poche si t'es mal pris devrait te servir de rappel : t'as dépassé ta marge de manoeuvre.




7. Paye cash. Si tu payes avec une carte, tu payes des frais d'utilisation pis souvent dans les bars, ça roule à coup d'ATM qui te chargent d'autres frais par dessus ceux que t'as déjà avec ta banque. En plus, si t'as pas tes cartes près de la main, t'auras juste pas le choix de respecter le budget que tu t'étais fixé au point précédent.


8. Pense à toi. J'le sais ben que t'as un grand coeur pis que tu veux gâter ton monde, mais charité bien ordonnée commence par soi-même. Tes chums t'en voudront pas de pas leur envoyer une tournée de shooter à soir, y'a rien là. Ça arrive à tout le monde, c'est pas dramatique. C'est un peu charognard c'que j'vais te dire là, mais accepte tout ce qu'on t'offre (dans la mesure où ça vient pas d'un individu louche qui te matte depuis le début d'la soirée, on s'entend. Être cassé c'est pas une raison pour boire n'importe quoi non plus, ta sécurité vaut tout l'or du monde).



9. Gère tes pulsions. C'est probablement pas le meilleur moment de ta vie pour être un party animal. T'as le droit de dire non, même si tes chums le font. Prends ça chill, y'a rien qui presse, quand ben même que tu sauterais une commande sur deux. Petit train va loin, pis surtout, petit train va pas avoir besoin de pawner ses deux reins pour payer les bills ce mois-ci.


10. Arrête de boire. J'avais pas l'choix d'le mettre dans le top celui-là, même si c'est pas smatte parce que t'as soif. Si ta consommation d'alcool t'empêche de payer tes bills et nuit à tes finances, c'est problématique. Prendre conscience du problème, c'est un pas vers la solution. Pis... les drinks sans alcool, c'est vraiment moins cher que ceux qui en contiennent.


Au plaisir de te servir un verre de cassé ! :) xx









© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's