La grande sécheresse.

Février est arrivé. J'suis pas déçue, c't'un petit mois pis quand les mois d'hiver passent vite, moi ça me fait toujours ben plaisir. Par contre, en février y'arrive quelque chose qui me gosse un peu chaque année : le 28 jours sans alcool. Bon, là, va pas penser que je suis contre le principe, bien au contraire. J'trouve ça ben parfait que les gens se responsabilisent et prennent du recul par rapport à leur consommation d'alcool. Je ne peux qu'être d'accord avec les bases. Cependant, y'a quelques trucs reliés à l'application qu'en font certains qui m'exaspèrent.



Si tu passes l'année sur la brosse pis que soudainement tu te prends pour un saint quand tu fais le mois sans alcool, t'es clairement dans le lot de ceux qui m'énervent. Bon déjà, j'te félicite, je ne voudrais en rien diminuer les efforts que tu fais en février, t'es pas mal bon. C'est juste qu'il y a un morceau de moi qui pense que des efforts, tu devrais en faire toute l'année, pis pas concentrer ça dans un mode régime-sec qui s'applique juste en février. L'abstinence temporaire est une chose, la modération à long terme en est une autre. T'es pas devenu tout puissant simplement parce que tu mettras pas d'alcool dans ton corps pendant un p'tit mois, manne. C'est pas tant ce que tu bois qui est problématique, c'est plus comment tu le bois.


Si tu vires batte à chaque fois que tu te mets chaud, quand ben même que tu participes au défi de février, ça te laisse onze beaux autres mois pour être cave, pis il est là, le problème. Ceci étant dit, j'te remercie quand même de m'offrir (je sais que c'est à toi que tu l'offres le break, mais par la bande, y'a moi aussi qui en profite) un peu de répit. C'est mieux ça que rien pantoute, j'en conviens.



Si t'es le genre de personne qui ne boit qu'à son anniversaire pis que soudainement tu nous casses les oreilles avec ton défi 28 jours, t'es dans le groupe de ceux qui me tombent sur les nerfs. C'est comme si un non-fumeur s'inscrivait au défi J'arrête, j'y gagne. Ça enlève pas mal tout le mérite, yo. Si en plus, tu te permets de faire la morale à tout le monde, c'est pire que pire. Y'a une nuance entre prêcher par l'exemple et faire la morale. J'te laisse deviner ce qui selon moi est le plus efficace des deux.


J'me sers souvent du parallèle avec le tabagisme pour comparer la chose (même si on s'entend que les effets et les dommages sont complètement différents, le principe reste le même, arrêter de consommer). On connait tous un ancien fumeur qui est devenu totalement intolérant après avoir réussi à arrêter. Maintenant, il se permet des commentaires quand ça lui chante, sans considération pour les autres. "Ça pue, ça jauni les doigts, ça coûte cher, c'est inutile, c'est mauvais pour la santé, ...". Ben oui, t'as raison. Mais tu m'énerves dans ta façon de le revendiquer.




Tout ça est bien vrai, je te l'accorde, mais c'est pas en jugeant les gens qu'on va les aider à progresser. Bien au contraire, on risque plus de les blesser et de les faire régresser. Tu peux donc garder pour toi les grandes phrases du genre "Moi, j'ai arrêté, tu devrais toi aussi". C'est pas pour toi que les gens vont arrêter, c'est pour eux-même ou pour quelqu'un qu'ils aiment. Scuse-moi d'te dire ça d'même, mais t'es pas devenu le centre de l'univers parce que t'as arrêté de consommer. Si les gens aimaient ça tant que ça se faire faire la morale, les églises seraient jam-pack tous les dimanches.



J'ai fini mon chialage (pour aujourd'hui, tu l'sais ben que j'va trouver autre chose pour chialer dans les prochaines semaines), pis je veux t'encourager, sincèrement. Si tu fais partie des gens qui font le défi de février pour faire une différence dans leur vie ou dans celle des autres, je suis derrière toi et tu as tout mon support. Ta cause est noble et bien menée. J'admire ta force et ta détermination.


Si c'est pas trop une torture pour toi, passes me voir pour un high five (y'a pas d'alcool dans mes high five, t'es safe) pis un café, la vie sociale, c'est aussi bon pour la santé que la sobriété ! J'ai de la bière sans alcool, des jus de fruits, pis juste parce que c'est toi, ça me dérange pas si t'arrives avec ta bouteille de kombucha maison, j'te ferai aucun commentaire sur mes ventes, ça va être ma façon de te soutenir.


Bon défi à tous ceux qui participent sans faire chier le peuple ! VOUS ÊTES CAPABLES !


P.-S. J'avais traité le même sujet un peu différemment y'a 3 ans (j'viens de me rendre compte que ça fait un bout que j'le tiens, ce blogue-là!), si jamais tu veux voir comment ma pensée évolue au fil des ans, tu peux cliquer ici : 28 jours dans le désert.








© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's