C'est à mourir de rire.

Je sais qu'il ne faut pas rire du malheur des autres, mais parfois, l’imbécillité des humains me fascine et même si certains récits sont tragiques, j'ai bien du mal à me retenir. On dit qu'il vaut mieux en rire que d'en pleurer, j'applique le proverbe. Connais-tu les Darwin Awards? Le nom vient évidemment du célèbre naturaliste et paléontologue anglais Charles Darwin, qui a révolutionné la biologie avec ses travaux sur l'évolution des espèces. Eh bien les Darwin Awards, ce sont des "prix" décernés aux gens qui sont morts (ou qui sont devenus stériles) à la suite d'un imbécile accident, mettant ainsi fin à leur lignée génétique et permettant à la race humaine de "s'améliorer" globalement en se débarrassant des individus stupides.




Selon la théorie de Darwin, "Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements." Selon moi, les espèces qui survivent sont celles qui réfléchissent un brin avant de faire n'importe quelle niaiserie. Comme disait Albert Einstein, "Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."


Pour te divertir aujourd'hui, voici donc un top dix des meilleurs (ou devrais-je dire des pires?) Darwin Awards. Prépare-toi à être ahuri devant tant de ridicule.



1. Un notaire de 39 ans, Garry Hoy, est tombé du 24e étage de l’immeuble Bank Tower à Toronto en démontrant la solidité des vitres à des étudiants. Son coup d’épaule sortit la vitre de son cadre et il s'écrasa 24 étages plus bas. Bravo, excellente démonstration.


2. Paul Stiller et sa femme sont morts à Andover Township, tués par un bâton de dynamite qui a explosé dans leur voiture. Ils s'ennuyaient et ils ont voulu allumer un bâton de dynamite et le jeter par la fenêtre pour voir ce que ça faisait, mais apparemment ils n’ont pas remarqué que les vitres étaient fermées quand ils ont lancé le bâton. Slow clap.


3. Un homme a ouvert une lettre piégée qu’il avait envoyée et qui lui avait été retournée par la poste parce qu’il manquait le timbre. Un génie, quoi.



4. Un homme en Alaska a lancé un bâton de dynamite sur un lac gelé, pour on ne sait quelles raisons. Sauf que, accompagné de son chien de chasse très bien dressé, celui-ci lui a rapporté. Oupsi.


5. Un braconnier polonais qui pêchait en électrocutant les poissons à l’aide d’un câble a subit le même sort que ses proies en tombant dans l'eau. Karma is a bitch.


6. Robert Puelo, 32 ans, a volé un hot-dog au marché et s'est dépêché de le manger pour faire disparaître les traces du crime. Il a été retrouvé mort, étouffé par la saucisse de 15cm qu'il n'avait vraisemblablement pas beaucoup mâchée avant d'avaler. Déjà que de voler un hot-dog c'est pas glorieux, mourir étouffé avec c'est le top.



7. À Philipsburg, un jeune homme s’est étouffé mortellement en avalant le soutien-gorge pailleté d’une strip-teaseuse, qu’il lui avait retiré avec les dents. J'imagine qu'il n'a pas avalé le soutien-gorge, mais plutôt une paillette, mais quand même, c'est vraiment stupide comme manière de mourir.


8. Un révérend brésilien a essayé de battre le record du plus long vol accroché à des ballons de baudruche, soit 19 heures. Harnaché de 1000 ballons gonflés à l’hélium il s’est élancé, s’est perdu, s’est fait emporter par le vent et fut retrouvé mort sur la côte brésilienne trois mois après le décollage. Je sais pas comment quelqu'un a pu penser que c'était une bonne idée de faire ça, pis que ça allait bien finir.



9. Le cadet de Police Nick Berena, 20 ans, est mort poignardé par son ami le cadet de Police Jeffrey Hofman, 23 ans, qui voulait lui démontrer que la veste en Kevlar qu'il portait pouvait résister aux coups de couteaux... Bra-vo.


10. Un homme monta à bord d'un avion d'Air Philippines à destination de Manille, et enfila une cagoule de ski et des lunettes de natation. Puis il sortit un pistolet et une grenade et annonça qu'il allait détourner l'avion. Il exigea que l'avion retourne à Davao City, mais les pilotes réussirent à le convaincre qu'ils n'avaient plus assez de carburant pour faire demi-tour. Ils continuèrent donc vers Manille. Ne perdant pas son sang-froid, l'homme entreprit de dévaliser tous les passagers (il récolta 25 000 dollars !) et demanda aux pilotes de descendre à basse altitude pour qu'il puisse sauter, équipé d'un parachute qu'il avait fabriqué lui-même. Il obligea le personnel de cabine à dépressuriser l'avion et à ouvrir la porte. Le vent était si violent qu'il ne parvenait pas à s'extraire de l'avion. Finalement, un membre de l'équipage le poussa à l'extérieur au moment où il dégoupillait sa grenade (ben oui toé, y'était pas en manque de ressources celui-là). Pris par surprise, il a lancé la goupille dans l'avion et a conservé la grenade dans ses mains. Il est évidemment mort avant de toucher le sol. Avoue que tu pensais que ça allait être son parachute le problème, hein?


Si jamais tu en connais d'autres qui sont tout aussi épiques, gêne-toi pas pour les partager avec moi dans les commentaires sur facebook !


En espérant que ça t'aies diverti, bon dimanche!









© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's