Avis d'interdictions

Tu m'vois sûrement venir, avec mes souhaits du nouvel an, faque j'va te surprendre. Pour changer la formule classique, j'ai décidé de ne rien te souhaiter cette année. Tu le sais peut-être déjà, mes résolutions moi, j'les prends pas au jour de l'an. J'les prends toujours à ma fête, j'sais pas pourquoi, j'ai toujours été comme ça. C'est pas tant "la" nouvelle année qui influence ma détermination au changement, mais plutôt "ma" nouvelle année (c'est peut-être même un peu égoïste comme manière de voir les choses).


J'te disais que je te souhaitais rien cette année pis c'est vrai. J'va plutôt faire exactement le contraire. Je vais T'INTERDIRE un paquet d'affaires. Tout ce que je t'interdis, je me l'interdis également par la bande.



1. Tu vas arrêter de perdre ton temps. Le temps c'est précieux, interdiction de le gaspiller. Ferme la télé, ouvre un roman, sors de chez vous, fais juste quelque chose au lieu de ne rien faire. Lâche Facebook, trouve-toé une vraie vie. Couche-toé pis dors, au lieu de glandouiller jusqu'à trop tard sur des choses complètement insignifiantes. C'est fini, t'as pu le droit de gaspiller les précieuses minutes qui sont à ta disposition.


2. Tu vas arrêter de te plaindre. J'sais, c'est pas facile, mais essaye au moins. T'as envie de te plaindre ? Trouve le moyen de le faire d'une manière constructive, en identifiant la source de tes problèmes et en mettant en place une technique qui vise à régler ça. Sinon, ça vaut rien.


3. Tu vas arrêter de te nuire. Finito l'auto-sabotage, l'auto-destruction, l'auto-n'importe-quoi-qui-te-fait-du-mal. La vie va se charger de te mettre des bâtons dans les roues toute seule, plus souvent qu'autrement. Veux-tu ben arrêter de t'en ajouter toi-même? Non mais, ça va faire, t'es pas une victime tant que tu choisis pas de l'être. Crois en toi.



4. Interdiction d'entretenir de la haine. Ah! Je l'sais ben qui a des affaires pis du monde détestables sur terre, c'est pas une raison pour participer au concept. Faudrait que tu arrêtes de ruminer, t'es pas une vache. Avale, digère, chie toute ça pis parles-en pu. Autrement dit, pardonne, viarge.


5. Interdiction d'oublier. Souviens-toi des bonnes choses, pis souviens-toi aussi des mauvaises. Pas pour les ruminer, comme je t'interdisais au dernier point, mais juste pour pas recommencer. La première fois c'est peut-être une erreur, mais la deuxième fois c'est toujours un choix. Fais pas semblant que tu l'savais pas.


6. Interdiction de regarder en arrière, surtout quand tu veux aller de l'avant. T'as pas le droit d'être immobile, de stagner. T'es pas un arbre, t'es pas enraciné. C'est pas bon pour la machinerie, c'est pas bon pour l'eau, c'est pas bon pour toi non plus (okay, ma comparaison est un peu boiteuse, mais j'en pense pas moins). Bouge, tu t'encrasses.



7. Interdiction de négliger ton dedans au profit du dehors. T'as pas encore compris que les deux sont reliés, dépendants, inséparables, pis que l'un n'est rien sans l'autre?


8. Tu vas arrêter d'avoir peur de ton ombre. De ton ombre, pis du reste. La peur, c'est une réaction normale, mais c'est pas une raison pour la laisser gagner sur ta raison. T'es pas un twit, tu le sais c'que tu dois faire, pis d'avoir peur de le faire ne va en rien te faciliter la job. C'est feniiiiii de trembler dans tes shorts, asteur c'est toé l'boss, gère-toé, fonce.


9. Interdiction de t'éparpiller. Focusse, pour l'amour. Essayer de tout faire en même temps est une excellente manière d'arriver à terminer rien pantoute. Ça s'applique aux gens, aux activités professionnelles et à la croissance personnelle. T'as le droit de changer d'idée, mais arrête de branler dans le manche, fais des choix. C'est pas vrai que tout est aussi important. Y'a même des affaires qui méritent même pas que tu t'en fasses autant.



10. Interdiction de prendre des résolutions que tu ne suivras pas. Sois réaliste, come on. Si t'essaies d'arrêter de boire, d'arrêter de fumer, d'aller au gym trois fois par semaine, de lire un roman par jour, pis de manger juste ce que tu cuisines, on le sait tous les deux que tu y arriveras pas (en fait j'en sais rien, mais j'm'en doute). T'as pu l'droit de te mentir, sois réaliste, si tu veux te forcer à faire des choses, aussi bien d'en choisir qui sont réalisables.


Sur ce, prends-toé pas trop au sérieux (prends-moé pas trop au sérieux non plus avec toutes mes interdictions, j'ai l'air d'une Germaine). T'as pas l'droit de te faire chier à outrance non plus, faque prends ce qui te fais du bien pis laisse ce qui t'en fais pas.


Alléluya, fuck toute, pis bonne année.






© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's