C'est pas d'la p'tite bière.

Ce n'est plus un secret maintenant, j'te l'ai mentionné en primeur y'a quelques semaines : Le Griendel nous brasse une bière. Mes patrons sont fous, ils m'ont laissé gérer ça selon mes goûts et mes envies. Si tu me connais un tout petit peu, tu sais déjà qu'il y a des plantes dans l'équation (bon, j'sais bien qu'il y a des plantes dans toutes les bières, mais j'veux dire, dans la nôtre y'en a plusse, okay?). J'avais fait un petit sondage auprès de mes connaissances pour savoir ce qui susciterait de l'intérêt. Évidemment, la IPA est bien à la mode, alors on m'a largement suggéré de choisir cette direction-là. Sauf que... Je t'apprendrai rien là non plus, mon but dans la vie c'est vraiment pas de faire comme tout le monde. J'irais pas jusqu'à dire que j'en fais juste à ma tête parce que je considère l'opinion des gens qui m'entourent, mais ça m'énarve pas vraiment de suivre mon feeling même si tout mon monde a des doutes. J'suis tout sauf générique.


J'suis une grande chanceuse, la vie me gâte en permanence, pourquoi pas sortir des sentiers battus un peu, que j'me dis. Après quelques rencontres pour jaser, sentir et goûter, les boys ont proposé une recette personnalisée, originale et 100% Québec ; Chinook, mélisse, genévrier et églantier.



À ce moment-là on était fixés. Nordic Pale Ale. Un style moins exploité (moi entoucas, j'en ai pas vu souvent... Ah pis j'tun peu tannée de la IPA même si j'trouve ça ben bon, sans rancune), mais ô combien sympathique et rafraîchissant. En plus que j'viens du Nord, tsé, ça fite pis toute, c'est un match écrit dans le ciel.


La potion magique a été brassée ce weekend, alors tu pourras y goûter vers la fin août, le temps que ça soit prêt. Évidemment, je vais t'envoyer un petit rappel pour pas que t'oublies, je voudrais pas que tu passes sous le bar (comme dans l'expression "passer sous la table").



Juste au cas où tu te serais questionné au sujet de mes skills de brasseuse, je tiens à te préciser quelque chose tout de suite. J'ai participé à l'élaboration de la recette, j'ai apporté ma présence pendant le brassage et posé un tas de questions de débutante (merci d'ailleurs les gars, de me sortir de mon ignorance sans me juger, c'est ben smatte pis j'ai appris plein d'affaires sans me sentir trop débile), mais la bière a été réalisée par des experts. Un merci tout spécial à Martin pour l'expérimentation des saveurs pendant l'élaboration de la recette et à Olivier pour le savoir-faire de maître et l'huile de coude pendant le brassage.



C'est le genre de place cool qui participe activement à l'économie et à la culture locale en s'alliant à d'autres commerçants pour offrir et même développer une variété de produits de qualité dans St-Sauveur. C'est d'ailleurs la seule brasserie/pub du genre dans le secteur et même si c'est pas dans ton hood, ça vaut vraiment le déplacement (quoi que si tu feel mou un peu, tu peux venir boire leur bière au Nelligan's sans avoir à te rendre jusqu'en basse-ville). Ils sont ouverts depuis bientôt 3 ans et brassent chez eux depuis mai 2018 (avant ils brassaient aussi, mais dans des locaux empruntés à la Barberie). C'est pas une mince affaire de se partir une brasserie, pis eux-autres l'ont fait avec brio. Chapeau!



Si t'es pas encore allé, c'est au 195 rue St-Vallier ouest, tout près du célèbre Pied Bleu. Les proprios ont une vision collaborative dynamique qui donne un petit goût de revenez-y. On y sert 24 bières en fûts et des bières en bouteilles dans un décor mi-industriel à tendance rustique et une ambiance chaleureuse. Pis si après quelques verres il te pogne une fringale, le choix de bouffe est pas gênant non plus, tu seras pas déçu. Après tout ça va ensemble bien boire et bien manger, c'est toujours un maudit bon plan de soirée pour les épicuriens de ce monde.


En espérant que tu aies aussi hâte que moi de goûter au produit fini, j'te dis à dimanche prochain pis j'te tiens au courant du développement de "mon petit bébé" : la Crazy Plant Lady !








© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's