J'ai dit non, bon.

J'ai eu beau prendre position (chialer, plus souvent qu'autrement haha !) sur tout un tas de choses depuis que j'ai commencé mon blogue, j'oublie toujours quelques trucs au passage. Je t'ai déjà parlé des choses que personne ne devrait jamais faire dans un bar dans d'anciens billets (Les dix commandements, Le client toxique, Le chat sort du sac) pis chaque fois que c'était en ligne, je me disais "Ah zut, j'aurais dû ajouter ça aussi !". Aujourd'hui je m'offre un peu de rattrapage, par pur plaisir.


Te couper les ongles, les cheveux, les poils de nez... Bref, te trimer au bar, c'est non. C'est pas la bonne place pour ça. Là je t'entends te dire "Ben voyons donc, y'a personne qui fait ça franchement, t'exagère!". Ben non, figure-toi donc, j'exagère même pas. Si je prends la peine de te le mentionner au passage, c'est parce que j'ai déjà vu ça. Bon, c'est sûr que c'est pas quelque chose qui arrive au quotidien (Dieu merci), mais juste le fait que ça arrive à l'occasion me trouble. Pour mettre ça bien au clair en partant, ce sont là des choses que tu devrais faire chez toi AVANT de sortir (ou quand tu le voudras bien, mais pas au bar!).




Te décrotter les dents comme s'il n'y avait pas de lendemain. Ce n'est pas un crime en soit, mais c'est pas parce qu'il y a un pot de cure-dents sur mon comptoir que ça veut dire que tu dois les utiliser LIVE DANS MA FACE. Je suis certaine que tu peux comprendre que j'ai pas envie d'observer tes crottes de dents se faire kicker out de ta bouche en direct. Prends un peu de recul, ou au moins, tourne-toi, penche-toi, mets ta main devant ta bouche, pis surtout, ne me fixe pas droit dans les yeux pendant que tu procèdes à l'opération. J'suis pas regardante, mais y'a toujours ben un boute à toute.


Applaudir quand quelqu'un renverse quelque chose. Que ça soit le serveur ou un client, dis-toi que la personne qui vient de faire une gaffe s'en veut déjà et doit pas se sentir bien à l'aise d'être contemplée ainsi par une foule en délire. On a tous déjà été témoins d'une scène semblable. Un serveur a échappé son plateau pis y'a un génie dans la salle qui s'est dit que c'était un show digne des plus vifs applaudissements. Ben sérieux Einstein, fais-nous plaisir, économise ton énergie.




Te promener de table en table sans le dire à personne. T'es arrivé pis la table que tu voulais était pas disponible. Entre-temps, elle s'est libérée pis tu l'as dans l'oeil. Pas de problème, je comprends ça, mais averti ton serveur si t'as un bill ouvert. C'est une question de gestion de salle et de politesse. Tu veux être bien servi? Assure-toi qu'on sache où tu es. Là qu'on se le dise, tu viens de changer de table pis y'en a une autre encore mieux qui vient de se libérer ? Ben too bad, tu vas pas passer ta soirée à déménager non plus, c'est pas un jeu de chaise musicale ici. Apprends à te contenter de ce que tu as, c'est juste une table après tout, t'en mourras pas.


Te tenir dans LE spot où le serveur doit circuler sans arrêt. Au Nell c'est directement devant la caisse, pis pour être bien certains que ça soit pas un endroit attrayant, on a même installé des portes battantes qui "fouettent" quand le barman les traverse. Ça fait que si t'es trop près du chemin, non seulement tu nuis au service, mais en plus tu risques de te faire slapper un genou, une cuisse ou une main. C'est même pas voulu, mais tu devrais quand même prendre ça comme un signe évident que t'es pas au bon endroit.




Dénigrer la job de serveur. Premièrement, c'est pas très respectueux de dénigrer le travail des autres, peu importe le domaine. Travailler c'est digne, il n'y a pas de sot métier. Deuxièmement, c'est ordinaire de critiquer le travail de celui qui est en train de te servir, dans sa face (on s'entend que si tu le fais en cachette, c'est pas tant mieux, mais c'est un peu moins blessant). Tu sais jamais quel parcours ton serveur a eu dans sa vie, quelles connaissances il possède, quelles formations il a faites et pourquoi il a choisi de faire ce métier-là en bout de ligne. Il ne faut pas juger sans savoir, les gens sont remplis de surprises.


Supplier ton serveur de te garder après l'heure de la fermeture. Non seulement c'est pas très légal de garder des gens pendant le close, mais s'il advenait que ton serveur ait vraiment envie de profiter de ta compagnie encore un peu, il te le dirait. Tu n'aurais en aucun cas besoin de le demander, tu le saurais. Si t'as besoin de demander, c'est parce que ta requête est inappropriée, dis-toi ça, c'est simple comme concept. Tout le monde a besoin de finir sa journée de travail un moment donné. Ça serait bien que tu coopères même si t'as pas envie, c'est comme ça que les choses se passent, pis même si tu fais ton téteux, quand c'est non, c'est non.




Critiquer les produits offerts à rabais. Tu veux quelque chose de pas cher ? Nice ! J'ai un happy hour pis des spéciaux pour toi. Ce que j'ai à rabais te plaît pas ? Ben prends autre chose, pis pour faire ça, c'est pas nécessaire de dire que les produits que je t'ai présentés sont "de la marde". C'est sûr que nos spéciaux c'est pas toujours des produits de luxe, mais c'est loin d'être de la pisse de cheval pour autant. Fais pas la grimace non plus quand je prononce une marque de produit que t'aimes pas, les goûts ça se partage, mais ça ne se discute pas. Tu dois parfois faire des choix, tu peux pas avoir le beurre, l'argent du beurre pis que j'te fasse un gâteau en plus.


Critiquer le prix des produits. T'es pas obligé d'acheter si tu trouves que c'est trop cher. Ton serveur n'a probablement rien à voir avec le prix des choses qu'il te sert, c'est pas lui qui décide. Pis si tu me dis que "Ouin mais dans un autre bar, c'est ce prix-là", ben il pourrait me traverser l'esprit de te dire d'y aller, dans ce bar-là, au lieu de me casser les oreilles sur des choses que je ne contrôle pas. Un moment donné faut arrêter de se plaindre pour des niaiseries. Faut choisir ses combats dans la vie pis le prix de la pinte est pas vraiment une cause sociale qui vaut la peine que tu y investisses ton énergie.




Commander "une bière" pour ensuite prendre ton air offensé quand je te demande "laquelle?". Je n'ai aucune idée de ce que tu veux, je ne suis pas un devin. Pis si t'enchaînes avec "une bonne bière", je saurai pas vraiment plus ce que toi tu trouves bon, ça accélère pas l'arrivée de ladite bière dans ta yeule.


Je pense que c'est bon pour aujourd'hui. Probablement que dès que j'aurai appuyé sur le bouton "mettre en ligne" j'aurai d'autres idées, mais bon, faut savoir s'arrêter des fois. Tu penses que j'ai raison? Partage mon billet du jour! Fais-moi plaisir, partage l'information avec tes amis ignorants.








© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's