La mère Fouras

Peut-être qu'en voyant mon titre d'aujourd'hui, tu t'es dis "Ah ben tabarnouche, elle est coquine!". Je te rassure tout de suite si ça t'a troublé, je m'en vais pas dans cette direction-là pantoute. Je sais pas si tu te souviens, mais en novembre dernier je t'avais préparé des Étirements cérébraux à la mode Père Fouras. Semblerait-il que la légèreté d'une telle publication avait été appréciée par bien des gens. Pourquoi pas récidiver, que j'me suis dit. J'me dis que puisque je publie plus tard ces temps-ci, peut-être que tu me liras le lundi matin, et ça me motive d'autant plus à poursuivre dans cette voie. Y'a rien de mieux qu'un peu de légèreté, particulièrement pour le retour au bureau. Voici donc quelques énigmes et devinettes, pour te divertir un peu.





Devinettes


1. j'ai 2 pieds, 6 jambes, 8 bras, 2 têtes et un oeil, qui suis-je ?


2. On me trouve 2 fois dans l'année, 1 fois dans la semaine, mais pas du tout dans le jour... Qui suis-je ?


3. Même quand elle passe du noir au rouge elle reste bleue.


4. Celle-là est une énigme super classique, l'énigme de Stanford. Tu l'as probablement déjà entendue, mais juste au cas, je me suis permise de la mettre ici. De quoi s'agit-il?


- C'est mieux que dieu

- Pire que le diable

- Les pauvres en ont plein

- Les riches en ont besoin

- Si on en mange trop, on meurt




5. Si nous ne sommes pas le lendemain de lundi ou le jour avant jeudi, que demain n'est pas dimanche, que ce n'était pas dimanche hier et que le jour d'après-demain n'est pas samedi, et que le jour avant hier n'était pas mercredi, quel jour sommes-nous ?


6. Jean-Paul chaque jour passait 3 fois la frontière avec son âne, chargé de deux sacoches pleines de cailloux ordinaires. Le douanier le fouillait systématiquement et ne comprenait pas pourquoi il s'enrichissait chaque jour un peu plus. Il était certain qu'il faisait du trafic... mais de quoi ?


7. Vous êtes chevalier. Votre princesse est prisonnière dans une tour surveillée par un garde. Un autre prétendant tente sa chance avant vous, le garde dit 2, le chevalier répond 4 sans hésiter. Il entre dans la forteresse. Même scénario, le garde dit 3, le chevalier rétorque 5. À votre tour, vous y allez ; le garde dit 6. Que devez-vous dire ?


Indice : Si le garde vous disait 7, vous répondriez 4.




8. Jean-Paul a fait un rêve étrange. Dans un pays inconnu, il cheminait sans bien savoir ou il allait. Il fit soudain la rencontre d'un curieux personnage qui lui dit d'une voix ténébreuse : "Jusqu'ici tu ne risquais rien, mais plus loin sois prudent car le chemin se divise. Une voie mène au bonheur, mais l'autre conduit au malheur et, quand tu seras engagé, tu ne pourras plus faire marche arrière. Le carrefour est gardé à tour de rôle par deux créatures dont tu devras te méfier. L'une dit toujours la vérité, mais l'autre ne sait que mentir. Aucun indice ne te permettra de savoir laquelle est devant toi. Tu ne pourras poser qu'une seule question." Jean-Paul pensa aussitôt qu'il allait s'en tirer...


Quelle question Jean-Paul doit-il poser pour connaître la bonne direction à prendre ?


9. Dans une pièce rectangulaire, les 4 murs, le sol et le plafond sont remplis de miroirs.La pièce est vide, seul un homme y est présent, combien de reflets verra-t-il de lui même ?




10. Qui suis-je?

- Je suis ce que je suis

- Mais je ne suis pas ce que je suis

- Car si je suis ce que je suis

- Je ne suis plus ce que je suis...



En espérant ne pas trop te faire saigner du nez ou te donner mal à la tête en lisant tout ça. J'espère que t'auras eu un peu de plaisir à réfléchir! Bonne semaine!





Réponses


1. Une menteuse haha !


2. La lettre N, ouais, une fois qu'on le sait c'est bien évident.


3. La mer ! Comme la mer rouge, genre.


4. RIEN !


5. C'est le jour de la chronique de la Serveuse du Nelligan's, c'est dimanche ! Hihi :)


6. Jean-Paul est un trafiquant d'âne. (Ouais je sais, yé weird Jean-Paul...)


7. 3, parce qu'il y a 3 lettres dans le mot six. Voilà, t'as compris tu peux aller sauver ta princesse monsieur le chevalier.


8. "Si je demande à l'autre créature de m'indiquer le chemin qui mène au bonheur, lequel me désignerait-elle ?" Et Jean-Paul n'aura qu'a choisir l'autre !


Pour comprendre, regardons de plus près les deux cas pouvant se présenter.

1er cas : Il a devant lui la créature qui dit la vérité et qui sait que l'autre aurait indiqué le mauvais chemin (puisqu'elle aurait menti). Pour répondre à la question de Jean-Paul elle indique le mauvais chemin (puisqu'elle dit la vérité) et Jean-Paul n'a plus qu'à s'engager sur l'autre. 2e cas : Il a devant lui la créature qui ment (qui sait que l'autre aurait indiqué le bon chemin puisqu'elle dit la vérité), alors elle indique le mauvais chemin (puisqu'elle ment, et dit donc l'inverse de celle qui dit la vérité). Encore une fois, Jean-Paul n'a plus qu'à s'engager sur l'autre chemin qui ne peut être que le bon.


Alors finalement, si Jean-Paul demande à la créature en face de lui ce que l'autre aurait répondu, d'une manière ou de l'autre, la réponse indiquera le chemin qui mène au malheur. Il ne reste donc à Jean-Paul qu'à choisir l'autre chemin pour vivre heureux, se marier et avoir beaucoup d'enfants.


9. Il ne verra aucun reflet, parce que si la pièce est entièrement en miroir, elle ne possède donc pas de fenêtre. Puisque cette pièce ne contient qu'un homme (et pas de lampe) ben il fait noir comme chez le Yâbe pis on voit rien pantoute.


10. Tu pensais qu'c'tait ça que c'tait, mais c'tait pas ça que c'tait. Réponse : Un homme qui suit un cercueil (ou une ombre)

Voici pourquoi : Je suis (verbe "suivre") ce que je suis (verbe "être") Mais je ne suis (verbe "être") pas ce que je suis (verbe "suivre") Car si je suis (verbe être") ce que je suis (verbe "suivre") je ne suis pas ce que je suis (verbe "être"). Ouais, je sais, c'est mindfuckant.




© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's