Petits bas de laine

C'est pas une grosse nouvelle, le temps des fêtes approche à grands pas. Je sais pas si t'es comme moi, mais je suis toujours un peu dernière minute pour faire mes cadeaux. En fait pire que ça, je fais pas vraiment de cadeau de Noël à proprement dit, je suis plus du genre à gâter les gens à l'année longue ou à fabriquer de mes blanches mains quelques présents artisanaux. Ceci étant dit, j'me suis dit que ça serait peut-être une bonne idée de te partager mes coups de coeur alcoolisés pour que tu puisses gâter tes proches avec de beaux et succulents produits, si jamais tu cherchais quoi leur offrir.


Ça non plus c'est pas une grosse nouvelle, mais je suis une grande amatrice de whisky. Évidemment, ça influence mes propositions. Voici donc les alcools qui correspondent à cette grande famille.




Bushmills Original. Okay c'est pas la grosse affaire, sauf que pour le prix, le goût est plus que respectable. Évidemment c'est pas vieilli de nombreuses années, faut pas avoir des attentes trop grandes, mais comment je pourrais ben te dire ça... Ça fait la job rien qu'en masse, surtout pour le prix (32,25$).


Aberfedly 12 ans. On a pas cette bouteille là au Nell, mais j'en ai déjà reçu une en cadeau et j'avais été agréablement surprise par la qualité du produit. C'est bien abordable comme saveur, mais c'est quand même plus costaud que le précédent. Si tu veux faire triper ta famille ou tes amis pour pas cher, essaye ça. (51,50$)




Dalmore 12 ans. Je suis tombée en amour avec les produits de cette distillerie il y a un bon moment déjà. Même si c'est du 40% ben standard, c'est doux doux doux comme boisson forte. Ça goûte le miel, les fleurs et qui plus est, la bouteille est magnifique avec l'écusson du cerfs. On raconte d'ailleurs que la famille (et leurs bouteilles) arbore l'armoirie du cerf à douze bois grâce à une partie de chasse avec le roi d'Écosse durant laquelle Colin Kintail, chef du clan Mackenzie aurait tué un cerfs furieux, évitant ainsi au Roi une attaque certaine. Pour montrer sa reconnaissance, le Roi aurait d'ailleurs fait du Dalmore son whisky officiel... Va savoir si c'est vrai, mais entoucas, c'est une belle histoire pis un excellent whisky. (85$)



Laphroaig Quarter Cask. T'as des amis qui aiment bien la tourbe? Il faut que tu leur fasses goûter à ça. Comme c'est indiqué dans le nom, c'est vieilli en quarts de fûts, ce qui permet à l'alcool d'être en contact avec plus de bois que dans les fûts standards. Comme c'est le travail du bois qui influence le plus la saveur d'un whisky, tu dois en comprendre que liquide "vieilli" plus rapidement dans des barils plus petits. Même si au nez ce whisky est très tourbé, en bouche il est quand même bien doux et vanillé. C'est un peu comme le contraire de l'expression, c'est plutôt "une main de velours dans un gant de fer" et pas l'inverse. (73$)



Highland Park 18 ans. Quand t'aimes l'équilibre, c'est parfait. C'est un de mes whisky favori parce qu'il est vraiment très bien fait. C'est une bonne expérience assurée, de bouteille en bouteille (okay j'en bois pas tant que ça non plus là) on retrouve toujours la même saveur qui se situe entre la délicate fumée, les fruits et le bois. Je te propose le dix-huit ans, même si je suis consciente que c'est un peu dur sur le porte-feuille. C'est simplement parce que c'est bien meilleur que les versions moins âgées, à mon humble avis. J'imagine que ça te prendra une personne d'une qualité tout aussi exceptionnelle pour mieux en profiter. (180$)


En changeant un peu de registre, au Nell on a récemment élargi notre éventail de gins et je suis de plus en plus fan. J'ai aussi quelques petits coups de coeur de ce côté, si jamais t'avais plus d'affinités avec le genévrier qu'avec le malt.



Romeo. C'est beaucoup moins tragique que la pièce de théâtre de William Shakespeare, je te rassure. En fait c'est vraiiiiiment doux et bon. Ça goûte beaucoup le melon et le concombre, mais y'a comme une petite surprise géniale dans la finale... une note d'aneth! Moi je tripe sur les cornichons, pis ça me fait toujours sourire de savourer la subtile touche finale. (38,50$)



Thuya. Bon j'avoue que ce gin là a comme une attache sentimentale importante pour moi. Vois-tu, la première bouteille que j'ai bue m'avait été offerte par mon cousin qui était allé directement à la distillerie Fils du Roy, puis ensuite son frère et sa femme m'en ont offert une autre, puis finalement, mon oncle et ma tante aussi. Si tu fais le compte, j'ai donc reçu trois fois cette bouteille et chacune des fois était bien réjouissante, si bien que j'y ai associé de doux souvenirs. Avertissement, ça goûte vraiment le sapinage, ce dry gin porte bien son nom de conifère. (39,50$)



Dillon's Rose Gin. Ça tire un peu sur le style liqueur, mais c'est fait à base de gin. C'est infusé à la pétale de rose et à l'églantier, pis c'est bon comme un nuage. Je bois rarement des choses sucrées, mais ça, ça a une place de choix dans mon top ten. C'est très "féminin" comme produit, si tu me passes l'expression (n'y voit rien de péjoratif, please). La rose est bien présente, sans toutefois prendre trop de place. C'est bien équilibré et c'est vraiment délicieux. Garanti que tu laisseras pas traîner ton fond de verre. (24,70$)




Barr Hill. Comme tu dois l'avoir compris en voyant le logo de petite abeille, c'est fait à base de miel. C'est à 45% d'alcool, mais c'est tellement doux que ça paraît même pas. Dangereux... t'es averti! J'en rajoute pas, la meilleure pub reste encore d'y goûter. C'est pas donné, mais je te garanti que ça vaut amplement le coût (c'est comme jeu de mot, je sais que j'aurais dû écrire "coup"). (72$)


Domaine de Fourn (Blanquette de Limoux). Si tu me connais un peu, tu devais te demander comment ça donc que j'avais pas encore proposé de bulles. Si tu me suis depuis un moment, tu sais que je tripe fort sur le whisky (et les spiritueux en général) mais que j'ai également un gros (immense) faible pour les bulles. Comme on ne peut pas boire du champagne à toutes les occasions (en fait, j'aimerais beaucoup ça pour tout te dire, mais mon porte-monnaie n'est pas d'accord!), une bonne blanquette de Limoux peut faire office de cadeau d'hôte parfait. Les bulles, c'est tellement festif (pop!) ... et ça se boit tout seul! (16,75$)


Voilà, fidèle à mes habitudes je t'ai présenté dix de mes produits préférés. J'espère que tu vas pouvoir découvrir des nouvelles choses et gâter ceux que tu aimes.



Pis si jamais t'as envie d'offrir un petit cadeau qui vient de La Serveuse du Nelligan's, passe me voir au bar, j'ai plein de flasques. Bon dimanche!





© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's