Whisky dating

Au Nelligan's, on a un des plus vaste choix de whisky au Québec. Tu l'sais déjà, j'suis in love avec cet alcool divin. J'ai beaucoup de respect pour le liquide, mais également pour ceux qui le fabriquent et pour le procédé en tant que tel. C'est un art qui bien souvent se transmet de génération en génération et j'y vois quelque chose de très altruiste. Il faut dire que lorsqu'un producteur décide de placer en fût le fruit de son labeur pour de nombreuses années, il ne le fait par vraiment pour lui mais plutôt pour obtenir un produit d'une saveur spectaculaire. Chaque fois que je goûte un whisky bien vieilli, je me sens comme si je venais de recevoir un magnifique cadeau. Penses-y, quelqu'un quelque part a mis ça dans un baril et l'a protégé pendant de nombreuses années pour que le temps exerce sa magie. Le temps, c'est long mais c'est court en même temps. Ça implique aussi que lorsque le produit est enfin prêt à être vendu, rien ne garanti que le producteur soit encore de ce monde pour en profiter. C'est magnifique d'offrir ainsi son savoir faire sans nécessairement pouvoir soi-même en profiter.




Quand une nouvelle bouteille arrive chez nous, mes patrons nous demandent de nous informer à son sujet (et ça veut dire également qu'on doit y goûter, c'est tu plate la vie hein?) et de savoir ce qu'il faut pour bien pouvoir le vendre aux clients. Évidemment, on a tous nos petits préférés, mais ça veut dire que chez nous, le staff boit du whisky, autant homme que femme. Quand je parle aux clients de mes produits, il arrive souvent qu'on me dise "Ah c'est beau de voir une femme qui aime ça le whisky, c'est peu commun!" et ce n'est pas faux (bien que de moins en moins vrai, toutefois).


Une femme qui boit du whisky, c'est hot j'trouve. C'est à la fois classy et badass, et c'est pour cette raison qu'aujourd'hui, je t'explique pourquoi tu devrais en dater une. C'est parti!






1. Elle supporte bien l'alcool et elle se gère elle-même. Comme c'est de l'alcool fort et que ça se boit plus souvent qu'autrement pur, ça demande quand même une certaine endurance/maîtrise. C'est nice, si tu sors avec une amatrice de whisky, elle peut probablement coucher la majorité de tes chums de gars (et peut-être même qu'elle te couche toi aussi gars!). Elle sait qu'elle doit se doser, suivre son propre rythme et ça fait d'elle une femme qui sait se tenir.


2. Elle aime le raffinement. Elle sait apprécier les bons produits et sait demeurer classy. Elle sait que l'étiquette ou la mention d'âge n'est jamais un gage de qualité et ça fait d'elle une personne ouverte. Si elle te plaît, assure-toi de rester classy toi aussi. Essaye de pas trop te péter les bretelles, tu pourrais la perdre dans le détour.


3. Elle est persévérante. Parions que la première fois qu'elle a bu du whisky, c'était pas l'amour instantané. Peut-être même que c'était une méga brosse avec un whisky pourri et qu'elle s'en souvient encore, mais ça ne l'a pas empêchée de récidiver. Elle s'ouvre et elle donne une autre chance au coureur. Ce genre d'ouverture, c'est bon aussi pour toi ça manne.




4. Elle a un palais bien développé. Elle arrivera à déceler les saveurs des plus délicates aux plus robustes et pourra mettre des mots sur ses impressions. Ce savoir-là peut s'appliquer partout, elle sait comment s'exprimer. Tu n'auras pas honte d'elle lorsque tu voudras la sortir au restaurant et en prime, elle se souviendra des moments précisément. Chaque saveur sera reliée directement à un souvenir et si elle t'a dans la face pendant qu'elle boit un bon whisky, tu seras à tout jamais dans ses souvenirs. Attention par contre à ne pas construire de mauvais moments, ceux-là aussi resteront encrés dans sa mémoire, malheureusement.


5. Elle est forte et indépendante. Le whisky c'est pour les badass, ou entoucas ça prends des couilles (et être une femme n'empêche en rien d'en avoir toute une paire!). Elle n'a rien à battre d'être la seule femme de sa table à se commander un whisky et elle n'a pas besoin de l'approbation des autres pour faire ce qui lui plaît. Tu n'aimes pas son choix? Too bad, elle va quand même boire ce dont elle a envie.


6. Elle respecte les effets du temps. Elle aime ce qui vieilli bien et mûri à point. Tu n'auras pas peur de traverser le temps en sa compagnie, puisqu'elle t'appréciera de plus en plus chaque année. Bien entendu, pour ça, tu dois te forcer pour rester un grand cru et il ne faut surtout pas que tu tournes au vinaigre!




7. Elle est all-in ou all-out. Elle a de l'audace. Elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas. Avec elle tu vas avoir l'heure juste, pas de détour inutile. La vie est trop courte pour prendre des mauvaises décisions. Si tu la branches, il est fort probable qu'elle fasse elle-même les premiers pas. Si c'est pas le cas et que tu t'essaies quand même, elle va te le dire directement. Tout comme le whisky, elle n'est pas facile. Elle est authentique et elle mérite d'être découverte en profondeur. Si tu t'intéresses à la surface seulement, tu vas frapper un mur.


8. Elle aime le risque. Qui ne risque rien n'a rien, c'est bien connu. Il est possible qu'elle se commande un verre à 30$ juste pour savoir ce que ça goûte, sans toutefois avoir la certitude que ça va lui plaire. Une expérience de plus, c'est jamais perdu. Take the risk or lose the chance.


9. Elle est wise. Si elle choisi de boire un whisky au lieu d'un autre truc plus average, gageons qu'elle sait comment l'élixir en question est produit. Probablement qu'elle sait même d'où il vient et toutes les subtilités qui viennent avec sa fabrication. C'est du sérieux. T'as besoin de te lever de bonne heure si tu veux lui poser une colle.




10. Elle est neat. Lire ici qu'elle est simple et sans flafla. Elle aime les choses brutes (pas les grosses brutes okay?), ce qui s'offre dans son état le plus naturel, sans artifice. Elle préfère de loin la qualité à la quantité (sauf une fois au chalet) et se fiche bien des standards superficiels qui régissent les relations plus classiques. Tu veux la séduire? Tu devras d'abord être honnête, pur et sincère. Tu peux tout de suite oublier ton petit show, c'est inutile.


Je suis consciente que ce que je viens d'écrire est une grosse généralisation et que je flirt même avec le cliché par moment (en plus des fréquents anglicismes, mais tsé, ça serait pas aussi décontracté que d'habitude si je m'étais arrêtée à ça). N'oublies pas que mes billets sont du domaine du divertissement et prends ça avec un grain de sel. Si jamais ce genre de femme t'allume, tu peux venir zieuter au Nell, c'est un spot parfait pour trouver des perles rares buveuses de whisky (pis là je parle pas de madames rondes qui sentent le poisson et qui boivent du Jack, yo).


(Merci Éric pour la photo!)


En espérant que tu te sois remis de ta Saint-Patrick et que de penser au whisky te donne pas trop mal aux cheveux ;)


Bonne semaine !







© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's