Inspirez, expirez.

Je suis en vacances (si t'es passé au bar pis que tu m'as pas vu rassures-toi, je reviens bientôt) et j'aime beaucoup ça. Ça faisait un bail que je m'étais pas retrouvée avec moi-même à faire ce qui me tente juste pour mon plaisir personnel pis j'apprécie vraiment beaucoup le moment. Je sais que toi t'es probablement pas en vacances, mais j'ai vraiment envie de te partager mon bien-être. Pour faire ça, j'ai décidé de te faire une liste (encore un top ten, haha!) de mes meilleurs trucs pour relaxer. On y va!




1. Respirer. On sous-estime vraiment ce réflexe vital. Quand j'te dis de respirer, c'est pas juste l'automatisme de remplir tes poumons et de les vider. Quand je te parle de respirer, ce que je veux dire, c'est de prendre le temps de le faire. Tsé, inspirer et expirer en pleine maîtrise et conscience de cause. Remplir ses poumons tellement pleins qui reste pu de place (pis que t'es obligé de simili-remplir ta bedaine) pour ensuite les vider doucement et longtemps, jusqu'à ce qu'ils soient plates plates plates. Après? Recommencer une couple de fois, jusqu'à ce que le calme prenne toute la place.




2. Marcher. Juste suivre tes pieds, mais aller nulle part. Partir sur un nowhere, prendre un autre chemin que celui que tu prends d'habitude. Tester les sols autour, te concentrer sur le bruit des feuilles mortes, sur la direction du vent, sur les oiseaux ou les écureuils qui se promènent autour, sur la couleur du chandail du dude que tu croises, sur les drôles de cheveux de la madame l'autre côté de la rue pis sur les affiches de chats perdus que tu vois sur les poteaux de téléphones. Prendre une marche d'observation, en silence ou pas, juste pour prendre le temps.




3. Cacher l'heure. Tu veux relaxer? Efface le temps. Mets du tape sur ton four à micro-ondes pis sur ton poêle, cache les horloges pis les cadrans, ferme ton ordi pis surtout, éloigne-toi de ton cellulaire. Y'a rien de plus stressant que de voir que le temps passe (trop vite, bien souvent) et de n'avoir aucun contrôle là-dessus. Justement, t'as pas le contrôle, le temps va passer, que tu saches l'heure qu'il est ou pas, faque aussi ben lâcher prise un peu. Fais ce que t'as à faire, ça prendra le temps que ça prend pis c'est toute.




4. Nettoyer. C'est peut-être juste à moi que ça fait cet effet, mais ça me rend super zen de faire du ménage. C'est sûrement parce que c'est archi-simple. C'est sale? Tu laves. C'est pu sale? T'as fini. Simple, simple, simple. Pis quand tout est clean, on dirait que c'est pas juste ton appart qui est propre, mais ton esprit aussi. Quand je frotte une tache, je pense à rien d'autre qu'à la faire disparaître. Quand elle est disparue, je passe à autre chose. Ça demande aucun effort cérébral, pis maudit que ça fait du bien.




5. Ne rien faire. Ça, c'est culpabilisant. On a tellement de choses à faire que quand on décide de rien foutre, on en feel cheap pis ça perd tout son sens. Faut que t'arrêtes de te sentir mal de t'asseoir sur ton steak pis de regarder Netflix, y'a rien de mal là-dedans. Comme dans tout le reste, l'idée c'est de pas en abuser... J'te dis pas de rien foutre chaque jour de ta vie, mais j'te dis que t'as le droit de le faire sans te sentir coupable quand t'es brûlé raide pis que c'est tout ce qui te tente. Écoutes-toi, tu l'sais c'qui te ferait du bien.




6. Lire. Je sais que j'viens de te dire que c'est chill de regarder la télé ben effoiré dans ton divan, mais comme il ne faut pas en abuser, je te conseille de sortir un roman et de t'y plonger (pis ça se fait très bien en restant calé dans ton divan). Si tu fais pas ça souvent, tu vas être fier de toi pis en plus, tu vas rester surpris de constater à quel point ça peut te vider l'esprit de te plonger dans une histoire. Les lettres vont défiler sous tes yeux à un rythme impressionnant, pis la première chose que tu vas te rendre compte c'est que t'as aimé ça, lire. J'suis sûre que t'as un bouquin qui traîne depuis longtemps pis qui attend juste que tu le lises. Allez, succombes, tu seras pas déçu.




7. Prendre un verre. Ça va te paraître cliché parce que je suis barmaid, mais prendre un verre, ça peut t'aider à te détendre. Bon là attention, il ne faut surtout pas que ça devienne un réflexe, une béquille ou une habitude, mais tsé, quand t'as les nerfs en boule, ça peut t'aider à faire passer le motton. Tu pourrais d'ailleurs profiter de cet argument-là pour t'offrir un drink un peu plus luxueux. Quelque chose que tu voulais t'offrir depuis longtemps mais que tu remets toujours à plus tard parce qu'il n'y a pas de "bonne occasion". Gâtes-toi, tu le mérites pis ça va te faire du bien. Tu pourrais même rencontrer des humains merveilleux qui vont t'aider à te changer les idées. T'as rien à perdre et tout à gagner.




8. Manger. Qu'on se le dise, se faire cuire un bon rôti de palette avec des légumes pis des patates brunes, c'est vachement agréable. Une bonne soupe aux légumes avec la recette de grand-maman c'est pas mal aussi. Ça rempli la maison d'une odeur succulente, c'est vraiment pas long à préparer pis ça se cuit tout seul. C'est pas pour rien qu'on parle de comfort food pour qualifier certains aliments. Y'a un lien direct qui se fait entre ta bouche et ton cerveau quand tu manges quelque chose qui te plaît beaucoup. L'automne est le temps parfait pour profiter des longues cuissons, ça va réchauffer ton logis en même temps que ton petit coeur, pis c'est bon pour ton corps de manger des bonnes affaires. T'es winner sur toute la ligne.




9. Réparer. C'est peut-être le même principe que pour le ménage (lire ici, peut-être que c'est juste à moi que ça fait cet effet-là), mais quand je répare des affaires qui traînent depuis longtemps, je me sens vraiment libérée après pis ça m'aide à me calmer. T'as sûrement une paire de pantalons troués que tu veux raccommoder depuis un bout, une porte d'armoire qui ferme mal et qui doit être ajustée ou un robinet qui fuit et qui a besoin d'un peu d'amour. Pendant que tu effectues la réparation, tu vas être tellement concentré sur la tâche que tu vas oublier le reste, pis après, tu vas avoir la satisfaction et l'accomplissement en prime. Ça peut te sembler plate sur le coup, mais j'te dis que ça vaut le coup d'essayer.


10. Faire une liste. T'es vraiment dans le jus pis t'as le cerveau qui surchauffe en pensant à tous les trucs que tu dois faire? Tu sais même plus où donner de la tête tellement tes loadé? Fais-toi une liste. Vide ta tête sur une feuille, pis après vas-y point par point. Non seulement tu vas adorer le fait de rayer les choses qui sont faites, mais en plus tu vas pouvoir arrêter de penser à ce qui vient après. Ça simplifie les choses d'avoir la certitude que tu n'oublieras rien. C'est facile, juste à suivre ta liste, tout est écrit dessus, t'as pu besoin de penser, t'as juste à exécuter.




Sur ces sages conseils, je vais terminer mes vacances en souhaitant très fort que tu as hâtes que je revienne au travail parce que tu t'ennuies quand je suis partie. Faudrait pas que le choc soit trop brusque, je compte sur toi pour me faire un retour tout en douceur. D'ici là, j'espère que mes trucs vont t'aider à passer à travers la semaine qui s'en vient. Bon dimanche!



© 2016 Manon Choquette, alias la serveuse du Nelligan's